Jouer entre les dunes et s’imprégner de la force du désert saharien…
Plongez-vous dans cette époustouflante randonnée entre oued, petite végétation et grands espaces de sable ocre où seules les dunes règnent.

Itinéraire en 5 Jours :

Les dunes de l’Erg ChegagaJour 1 : Oulad Driss – Oued Naam – 22km

  • Traversée de l’erg Bertan, aux dunes d’environ 10m.
  • Bivouac proche de l’oued Naam – 5h45 marche

Jour 2 : Oued Naam – Oued El Atach – 23km :

  • Plateaux désert et soudain les hautes dunes de l’erg Bougarn.
  • Bivouac à l’Oued El Atach – 6h30 marche

Jour 3 : Oued El Atach – Dunes El Bidliya – 17km :

  • Grimpées dans les plus belles dunes, vues spectaculaires !
  • Bivouac au pied des dunes de l’erg El Bidliya – 4h30 marche

Jour 4 : Dunes El Bidliya – Dunes El Rhouâl – 14km :

  • Poursuite au cœur des dunes, déjeuner à l’ombre des tamaris.
  • Bivouac aux dunes El Rhouâl – 4h marche

Jour 5 : Dunes El Rhouâl – Sidi Abd en Nebi – 14km :

  • Ultimes dunes du trek à grimper…jusqu’au village de Sidi Abd en Nebi – 3h30 marche

Aventure SaharienneTechnique :

  • Distance totale : 90 km
  • Niveau : Moyen
  • Entraînement : bonne condition physique.

L’équipe :

Guide professionnel membre du Bureau des Guides d’Imlil

Repas :

Sains et frais, élaborés par nos cuisiniers : Déjeuners complets «pique-nique» ; Dîners.

L’équipement :

Méharée de dromadaires (1 pour 2 pers), eau, en-cas et trousse de secours

Et l’environnement…

Le paysage se compose de petites et grandes dunes, de plateaux sablonneux, d’oueds bordés de Tamaris. De nombreux oueds coulent depuis le Nord, apportant une eau précieuse aux quelques éphémères pâturages.

On notera la présence d’acacias, de tamaris aux petites fleurs roses, du pommier de sodome qui puise ses racines dans les lits d’oueds du désert ou encore la rose de Jéricho ou « plante de la résurrection » qui roule sur les petits regs de cailloux.

Si l’on est chanceux, on apercevra le fennec, le chacal doré, la hyène de Barbarie ou encore la petite gazelle dorcas. En effet, d’un caractère discret et, pour certains, en voie d’extinction, les mammifères du désert sont difficilement observables.